Une façon super efficace (mais un peu technique) pour rediriger et suivre vos URLs 404

Dans n’importe quelle solution ecommerce, il est possible de mettre en place facilement des redirections 301, par contre la tâche est extrêmement chronophage et peut poser problème dès que vous avez beaucoup d’adresses à rediriger. De son côté, Google Webmaster Tools vous permet de connaître les URLs 404 de votre site à rediriger en 301.

Voici une méthode un peu technique mais super efficace qui vous fera gagner du temps et vous permettra de suivre réellement les URLs 404 signalées dans Google Webmaster Tools.

Cette méthode ne nécessite aucun module complémentaire, elle est conseillée si vous avez beaucoup d’adresses à rediriger (disons à partir de 50…ou si vous avez que vous n’aurez pas la patience de rediriger les URLs manuellement), et si vous êtes à l’aise avec PHPMyAdmin.

Je mets également à votre disposition un modèle basé sur Google Drive.

1. Récupérer les URLs 404 dans GWT

Tout d’abord, on va extraire les URLs 404 dans Google Webmaster Tools, dans Exploration > Erreurs d’exploration, puis « Télécharger » (quelque soit l’onglet selectionné). Vous pouvez choisir d’extraire les données en CSV (à importer dans un tableur comme Excel) ou dans Google Docs.

urls404gwt1

2. Identifier d’autres URLs suspectées 404

Si vous avez peu d’URLs 404, je vous conseille de jeter un oeil sur les URLs que vous ne comprenez pas, elles peuvent venir :

– d’un lien erroné vers votre site (dans ce cas là : soit on redirige la page, soit on demande au webmaster du site de faire la modification)

– d’autres URLs 404 mais non signalées par Google Webmaster Tools

Si vous trouvez de nouvelles URLs 404, je vous conseille de les ajouter au tableau que vous venez de télécharger.

urls404gwt2

3. Supprimer les doublons et les pages d’erreur

urls404gwt3

Tout d’abord, quelques remarques :
– Vous pouvez rencontrer plusieurs fois la même URL, puisque Google vous indique qu’une URL n’a pas abouti pour les ordinateurs, les smartphones, et les tablettes.
– Google vous indiquera parfois des URLs comme celles de la navigation par filtre qui peuvent fonctionner (exemple : une marque qui a été inactive pendant un moment).
– Les URLs bloquées (par le fichiers robots.txt ou autre chose) que Google a exploré seront aussi présentes.
– Google va peut être vous remonter aussi des produits désactivés, qui n’ont pas besoin d’être redirigés.
Pour palier à ce problème, je vous conseille d’extraire les URLs de votre site (dans Magento : table core_url_rewrite > colonne « request_path »), et de les ajouter dans une feuille supplémentaire, qu’on appellera « URLs sur site ».

Dans notre tableau, on ne va garder que la première colonne (URL) pour faciliter les prochaines étapes. Nous allons supprimer quatre types d’URLs dans ce tableau :
– les pages d’erreur (qui commencent par /report dans Magento)
– les doublons (si vous êtes sous Excel : Données > Supprimer les doublons – sur Google Sheets : module Remove Duplicates)
– les pages de navigation par filtres en recherchant la valeur = ou ? dans votre tableau par exemple
– les pages bloquées propres à votre site mais facilement retrouvables dans le tableau

4. Mettre en forme le tableau

Si vous ne téléchargez pas le modèle que je joins (adapté à Magento mais adaptable à n’importe quelle solution ecommerce), quelques explications :

Dans la feuille actuelle, je rajoute 3 colonnes :
– une copie de la colonne URL sans le domaine (pour http://www.domaine.fr/url-a-rediriger-6.html on a donc url-a-rediriger-6.html)
– la nouvelle URL sans le domaine (si on souhaite rediriger sur http://www.domaine.fr/produit4.html on a produit4.html)
– une rechercheV pour vérifier que l’URL n’existe pas déjà (notamment les produits désactivés) dans une autre feuille où on aura intégré les URLs du site (voir plus haut).

Une troisième feuille qu’on peut nommer « Fichier final » avec 6 colonnes :
store_id : si vous n’avez qu’une boutique Magento, la valeur doit être 1. Si vous êtes en multiboutiques, il faudra changer cette valeur pour la boutique concernée (Systeme > Gérer les magasins (ou /system_store) – colonne Nom de vue magasin – après /store_id/ dans l’URL).
id_path : URL à rediriger
request_path : idem
target_path : URL redirigée
options : RP
is_system : 0

5. Compléter les URLs 404

Et oui, il faut bien les rediriger ces URLs. Pour gagner du temps, la rechercheV va vous indiquer les URLs déjà redirigées. Vous pouvez faire un tri sur cette colonne pour les supprimer. Une fois cette étape réalisée, pensez bien à vérifier si les formules fonctionnent toujours dans la feuille « Fichier final », et si vous avez assez de lignes.

Concernant la redirection en elle même, il y a énormément d’articles sur cette partie là, pour faire court je vous suggère de rediriger soit sur la catégorie mère, soit sur un produit similaire récurrent.

6. Valider les URLs redirigées

Pour éviter que ces URLs réapparaissent, vous pouvez sélectionner les URLs de la colonne « Sans domaine », et les ajouter à votre liste d’URLs dans la seconde feuille. Pensez aussi à adapter votre rechercheV dans la première feuille, elle mentionne le nombre de lignes des URLs réecrites.

7. Export / Import dans Magento

A adapter selon votre solution ecommerce. Pour Magento, si vous utilisez Google Sheets, rendez-vous dans la feuille « Fichier final », puis dans Fichier > Télécharger au format > .csv, feuille active.

Rendez-vous ensuite dans votre base de données, dans la table core_url_rewrite, puis Importer. Précisez bien que la première colonne mentionne les entêtes, et l’ordre des colonnes : store_id,id_path,request_path,target_path,options,is_system , puis valider.

Si vous avez peu d’URLs à rediriger, vous pouvez aussi vous rendre dans Catalogue > Gestion de réécriture d’URL pour rediriger manuellement les URLs.

8. Marquer les URLs comme corrigées

On revient dans Google Webmaster Tools, on sélectionne toutes les URLs (je vous conseille d’afficher le maximum d’URLs par page), et on clique sur Marquer comme corrigées. Pensez à vous rendre dans les autres onglets pour faire de même.

urls404gwt4

Par expérience, Google ne mettra à jour les URLs 404 seulement le lendemain. Je vous conseille de suivre vos URLs 404 tous les jours ou au moins une fois par semaine.

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :