E-commerce et innovation : des termes opposés ?

Je précise que cet article est une introduction au sujet, dans cet article et les prochains qui suivront dans cette thématique, je ne fais pas de critique, je ne dis pas que c’est bon ou mauvais, je fais simplement un constat. L’idée de ce billet et des suivants va justement pointer du doigt les éléments qu’on a l’habitude d’un voir d’un site ecommerce à un autre, en disant pourquoi il est pertinent de les avoir à ces endroits…ou pourquoi vous devez vite les effacer.

Faites l’expérience suivante : ouvrez une dizaine d’onglets de sites e-commerce et regardez les similarités, les différences, pas en terme de design mais en terme de mise en page, l’emplacement du bloc de panier, des catégories, … vous ne voyez pas de similarités ?

Les CMS, des cadres limités

Si vous utilisez une solution CMS, à moins de réintégrer tous les textes/pages de compte/même des fonctionnalités par défaut, elle présuppose des caractéristiques qui vont déterminer ce que pourra être le site internet. Je pense notamment au process de commande, à la création de compte, … qui sont personnalisables, mais ce n’est pas toujours le cas.

Une solution CMS équivaut nécessairement à un cadrage bien limité. Mais n’y a-t-il pas un risque de n’avoir finalement que des duplicatas de sites internet ? C’est ici tout l’enjeu ambigu des sites internet e-commerce: alors qu’on cherche aujourd’hui à mettre en place des sites internet et des applications en ligne toujours plus innovantes, il semble que l’e-commerce, tel qu’il est aujourd’hui, peut-être aussi dans notre façon de travailler et dans les habitudes des internautes, n’est pas fait pour innover en terme de présentation.

Vos concurrents ne sont pas des références

Pour certains ecommercants, les sites internet des concurrents sont pris comme références, et à juste titre, puisqu’il faut bien se baser sur quelque chose. Mais le problème, c’est que la demande du commanditaire peut être complètement faussée en quelques sortes, en croyant que la concurrence a institué une certaine norme dans son domaine, que c’est pile poil ce qu’il faut faire, et que ça marche du feu de Dieu. Alors que non, les fonctionnalités d’un site, le placement de certains éléments et leur mise en avant ne doivent pas se faire selon ce qui se fait sur les autres sites, mais plutôt par rapport à son activité et son positionnement :
-Si je suis plus cher et plus haut de gamme que mes concurrents, est-ce que je vais placer des ventes flash ?
Non, ça donnera une mauvaise impression à mes clients. Ils viennent chercher de la qualité chez moi, pas un prix.

-Si je suis un discounter et uniquement un discounter, est-ce que je dois mettre en avant un n° de téléphone sur mon site ?
Oui et non, tout dépend si je me positionne sur le prix et le service, ou uniquement sur le prix.

Au final, ce qui doit déterminer la mise en page de votre site, ce ne sont pas vos concurrents (même s’il faut voir ce qu’il se fait ailleurs), mais votre positionnement, votre valeur ajoutée par rapport aux concurrents. Ça parait bête, mais ça ne ressort pas forcément sur tous les sites de vente en ligne.

Pour aller plus loin…

Je ferais des analyses plus concrètes dans d’autres articles, sur plusieurs points :
-le header (haut de page)
-le footer (bas de page)
-la fiche produit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :