RIP les graphistes grenoblois

Il y a quelques années, quand j’étais encore étudiant, étudiant en comm./graphisme/multimedia/integration/… bref tout ce que vous voulez, je me demandais encore ce que j’allais faire après mes études, et dans l’hypothèse où je ne trouverais pas d’emploi, dans quelle branche je pouvais me lancer. Le problème, c’est que dans ce type d’études, on voit beaucoup de choses, mais sans jamais vraiment approfondir (c’est peut être une remarque passe partout, mais c’est vrai).
Est-ce que je devais me lancer dans le print ? le web ? conseiller ? intégrer ? dessiner ? développer ?

Sur le moment, je me disais que, quitte à choisir, je partirais dans le graphisme, parce que c’était la branche qui m’intéressait le plus et où j’avais le plus de facilités (sans prétendre faire des créations artistiques, …), eh oui, je suis de ceux qui pensent qu’il faut se focaliser ce sur quoi on est bon, presque à la limite de laisser tomber le reste.

Bref, c’était décidé : j’allais me créer un portfolio, me débrouiller pour le référencer (sur des termes à la « design grenoble », « graphiste isere », « graphiste freelance grenoble », et pas mal d’autres). J’ai préféré travailler sur le local car à priori plus de facilités à se positionner dans Google, et dans le cas où j’aurai de vrais clients, je n’avais pas envie de parcourir la France pour vendre des logos ou des plaquettes.
Ça a été une bonne occasion aussi pour en apprendre plus sur le référencement, et sur un projet où je pouvais tester des choses car rien à perdre (j’étais encore étudiant à l’époque). Au final, ce n’est pas un, mais deux sites que j’ai réussi à bien positionner sur les requêtes que je visais (soit en première page soit premier résultat, parfois même devant les résultats locaux). Avec un autre site bidon monté de toute pièce (pas un vrai site/domaine mais un site hébergé sur une plate-forme de blog), sur certaines requêtes je suis arrivé en première page, devant de « vrais » graphistes, et pas mal d’agences.

Je ne peux pas dire que ça ait été difficile de se positionner sur ses requêtes, pour plusieurs raisons :
-on ne peut pas dire que ce soit non plus « trop » concurrentiel.
-tous les graphistes n’ont pas forcément de site, même en 2012, si si.
-les graphistes qui ont des sites utilisent parfois du flash ou uniquement des images, bref, tout pour ne pas bien apparaître dans les résultats naturels.
-pour certains, vu la qualité du site, ça leur fait une très mauvaise pub. On dit souvent que les cordonniers sont les plus mal chaussés, perso. je ne suis pas trop d’accord avec ça, mais bon…

J’avais uniquement misé sur le trafic naturel, pas question d’aller dans les Adwords où tous les mots sont squattés par Bepub, Indeed, Trovit, et j’en passe. J’ai fais pas mal de linking avec des annuaires, des communiqués de presse, …

Est-ce que ça en valait la peine ? Aujourd’hui, j’en doute. Pour tout vous dire, j’ai laissé tombé le premier domaine il y a presque un an maintenant, et le second vient d’expirer il y a quelques semaines… Au final, qu’est-ce que cela m’aura apporté ? Pas grand chose :
-un ou deux prospects (il y en a même eu un qui a voulu me payer contre un lien sur son site….si si, je vous jure)
-des emails d’associations qui demandent de travailler gratuitement pour elles (wouhou !)
-une avalanche de CVs pour des stages, demandes d’emploi, …
-des pubs pour des expos dans la région

Finalement, j’aurai appris pas mal de choses sur WordPress, mis en pratique des techniques en SEO, mais si je comptais me lancer dans cette activité, en misant sur le trafic naturel, je pense qu’aujourd’hui je choisirais une des ces suggestions Google :
emploi-graphiste-grenoble

Est-ce que j’étais si mauvais au point que personne ne veuille me contacter ? Est-ce que je me suis planté sur les mots clés sur lesquels j’ai travaillé ? Est-ce que je n’aurai pas du orienter le référencement du site sur le local ?

Je ne sais pas, toujours est-il qu’encore aujourd’hui je me demande comment font les vrais « graphistes grenoblois » pour prospecter et pour trouver des clients : bouche à oreilles ? expo ? téléphone ? des sites à la Codeur, Wilogo, et compagnie, où les prestations sont faites à des prix ridicules ou gratuitement ? Bref, c’est un peu flou pour moi, et je suis preneur si des graphistes en freelance ou en agence ont un retour d’expérience à me donner :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :