Des ruptures de stock sans faire de vente

Si vous êtes un ecommercant un peu têtu, vous allez comprendre pourquoi vous devriez faire un peu plus attention à vos commandes impayées. Je me suis aperçu de cette « faille » en voulant tester un site ecommerce. Sans le vouloir, j’ai provoqué une rupture de stocks sur presque une dizaine d’articles. J’en ai bien évidemment informé le marchand tout de suite après, il s’agissait d’articles limités assez rares et assez chers. Très honnêtement, je ne pense pas que les clients ou les concurrents s’amusent à pratiquer cette méthode, mais dans la pratique, rien ne l’empêche, et vous allez voir comment…

Partons du principe que :
-vous gérez vos stocks (ce n’est pas le cas de tous les sites ecommerce)
-vous n’avez pas de liaison avec un logiciel (ERP, logisticien, …) qui met à jour vos stocks réels

Bref, vous êtes un ecommercant, votre site est formidable, et vous avez bien rentré le stock que vous avez pour chacun de vos produits. Vous êtes le marchand le plus honnête du monde, oui mais…est-ce que vos concurrents le sont tout autant ? tout comme vos clients, n’auraient pas un moyen de provoquer des ruptures de stocks sur votre site sur des produits que vous avez en commun ? Surtout que, dans l’idee de satisfaire les clients, vous passez un temps fou à traiter les commandes qui ont abouti, mais vous laissez de côté les autres commandes. Et c’est là tout le problème…

Dans le soucis de ne pas vous faire vendre plus de stocks que vous en avez, certaines solutions ecommerce décrémentent les stocks dès qu’une commande est passée. Le stock est recrementé si la commande passée est annulée. Ce qui veut dire que, selon votre configuration, si on passe une commande par chèque/virement, ou par carte bancaire refusée, votre stock peut être déduit après une commande. Vous voyez où je veux en venir ? :)
Sur Firefox et Google Chrome, il existe même une extension, iMacros, qui vous permet d’automatiser des tâches (comme passer une commande, puis une autre, et encore une autre…). Bien sûr, je vous déconseille fortement cette pratique avec vos concurrents, et je n’irais pas plus loin dans les détails.

Mais pour ne pas vous laisser dans le flou, voici quelques solutions pour éviter de vous faire piéger :

-annulez au jour le jour vos commandes non abouties
-si votre solution ecommerce le permet, limitez la quantité achetable (article par article ou en général)
-si vous êtes vraiment paranoïaque, vous pouvez toujours vérifier l’IP des commandes annulées et voir si elle revient régulièrement
-si vous êtes vraiment vraiment paranoïaque, n’autorisez pas les commandes invités sur votre site

Et vous, est-ce qu’une situation similaire vous est déjà arrivé ?

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :